Les CONSEILS musculation DÉSASTREUX d’Arnold Schwarzenegger…

Dans cette vidéo j’analyse 3 conseils musculation du grand Arnold…Que je trouve désastreux !



PROGRAMME CARDIO HYBRIDE GRATUIT : https://bit.ly/2GAYYYc

LA VIDÉO DE NASSIM SAHILI : https://bit.ly/2LTiJh5


Retranscription texte de la vidéo :

On est tous d’accord pour dire qu’Arnold, c’est probablement l’une des rares personnes au monde à avoir réussi à inspirer plusieurs générations de bodybuilders et d’entrepreneurs.

C’est l’icône type du Self Made man parti de rien dans un pays où les conditions de vie étaient difficiles après la seconde guerre mondiale pour partir vivre le rêve Américain.

Bodybuilder, acteur, auteur et gouverneur, un parcours qui à inspirer sa génération, la mienne, et continuera sans doute d’inspirer les générations futures.

Aujourd’hui,

On trouve aussi beaucoup de ses conférences sur Youtube ou il prodigue des conseils pour réussir sa vie basés sur son expérience.

Pour autant, je pense que si vous suivez une partie des conseils qu’il donne, vous risquez de vous planter, aussi bien dans votre transformation physique, que dans votre réussite personnelle.

Et à l’heure où les discours de motivation ont la côte sur YouTube, je pense que c’était le bon moment pour remettre deux ou trois petites choses à plat et en particulier sur tous les conseils qui touchent à la musculation, aux méthodes d’entrainement et à la notion de repos.

On ne va pas non plus faire le tour uniquement des conseils qu’il donne, mais aussi des idées et des mythes qui se sont propagées suite à sa médiatisation.

Pour faire le tour de tout ça, on va faire un saut 40 ans en arrière et revenir dans les Pumping iron years.

A l’époque, Arnold s’entraîne environ 5h par jour pour préparer ses différentes compétitions, Mr Olympia, Mr Univers etc. et ça colle parfaitement avec l’un des conseils qu’il donne le plus souvent :

“Travaille dur”

Et si comme moi il y a quelques années tu as regardé  Pumping Iron avec un œil de débutant, tu t’es sans doute dit que la clef pour avoir un physique hors norme, c’était de passer le maximum de temps possible à la salle à t’entrainer.

C’est le concept largement répendu du + = +.

Plus d’entrainement = plus de résultats.

Ce concept est vrai, si tu compares une version de toi qui s’entraîne 30 minutes par jour et une autre qui s’entraine 1h, à la fin, c’est sans aucun doute celle qui s’entraine 1h qui construira du muscle le plus vite parce qu’à moyen terme, si les deux s’entrainent correctement, l’un aura créé plus de stimulation et d’hypertrophie sur ses muscles que l’autre.

Pour autant, il y a une limite à ce concept du + = +.

Et cette limite, c’est votre capacité naturelle à tenir un effort sur la durée.

Arnold, c’est sans doute un gars, qui génétiquement, avait déjà une forte capacité à tenir mentalement des efforts intenses sur la durée.

Et si tu ajoutes à ça la dose massive de stéroïdes qu’il prenait, s’entraîner 5h par jours et récupérer de ces entrainements faisait partie du champ des possibles pour lui.

Mais ce ne sera sans doute pas le cas pour toi ou pour moi.

Il n’y a pas réellement de règles en ce qui concerne la durée optimale d’un entrainement de musculation, mais en général,  passé l’heure et demi, si tu t’es vraiment donné, ton système nerveux est déjà sérieusement entamé et rallonger la taille des séances ne va pas aider à construire plus de muscles car tu ne seras pas efficace sur tes exercice.

Il te sera difficile de progresser passé une certaine durée d’effort.

Et puisqu’on parle de progression, on en arrive au deuxième conseil d’Arnold, qui a fait polémique pendant de nombreuses années dans la sphère muscu et continue de faire du bruit aujourd’hui.

Ce conseil, c’est : “choque tes muscles”

Par là, Arnold explique que pour éviter que les muscles ne s’adaptent à la façon dont on s’entraine et finissent par ne plus y répondre correctement.

AKA, plus de croissance.

Il faut les choquer.

C’est-à-dire, changer de format de séance à chaque entrainement, varier les exercices et modifier son programme très fréquemment.

C’est une grave erreur.

L’une des clefs pour progresser, peu importe le domaine, musculation ou autre, c’est d’abord d’être capable de mesurer sa progression afin de pouvoir dire si oui ou non, notre méthodologie est efficace et la changer si besoin.

Si la semaine 1, tu faisais 3 séries de 10 avec 30 kilos au curl biceps, et que la semaine 4 tu arrives à faire 3 séries de 10 avec 35 kilos, c’est incontestable, tu as progressé.

C’est d’ailleurs facilement mesurable et facile à suivre en notant tes performances dans un petit carnet d’entraînement.

Par contre, si la semaine 1 tu fais ton curl à 30 kilos sur 3 séries de 10 et que la semaine 2, tu fais un circuit biceps, et la semaine 3, tu changes les exercices et la longueur de séries.

Comment réellement savoir si tu as progressé puisque tu n’as plus vraiment d’éléments de comparaison entre deux séances ?

Mais alors, comment faire pour choquer tes muscles et éviter qu’ils ne s’adaptent?

Pas besoin de tout changer.

Il est vrai que les muscles s’adaptent assez rapidement aux entraînements qu’on fait.

Donc si tu fais toujours la même séance avec les mêmes charges de travail pour un groupe musculaire donné, tu ne progresseras pas à long terme.

Pour progresser, tu dois donner à tes muscles une bonne raison de le faire.

Et pour ça, rien de plus simple que d’augmenter progressivement tes charges de travail.

Et ça, tu peux le faire tout en conservant tes exercices et les mêmes formats de séance.

Ça simplifiera énormément les choses, tu pourras mesurer ta progression efficacement et tu sauras si ta méthode d’entrainement et d’alimentation fonctionne..

 On va maintenant aborder la notion de repos et de sommeil.

Elle est très importante en musculation mais aussi dans tous les autres domaines.

Et il y a un truc ou deux qui me gène dans l’approche d’Arnie.

L’une des 6 règles d’or de réussite d’Arnold, c’est “Sleep Faster”, autrement dit, dormez moins, accomplissez plus.

Son conseil, c’est de dormir maximum 6h par nuit et non pas 7,8 ou 9, afin d’avoir plus de temps disponible la journée pour accomplir ses objectifs.

Et je pense qu’il a tort.

Enfin, il a raison de son point de vue.

Il est dopé et est sans doute gâté génétiquement en ce qui concerne la récupération, donc en 6h par nuit, il récupère parfaitement et tout va bien.

Il a aussi raison vis-à-vis de son époque.

Dans les années 70, personne ne passe 4h par jour devant un écran, ce qui dégrade considérablement la qualité du sommeil et son aspect réparateur.

C’est aussi une époque de prospérité économique, beaucoup moins stressante que notre contexte actuel.

Tout ça, ça influe énormément sur les besoins en sommeil de notre système nerveux.

Et je pense qu’aujourd’hui, et en particulier si vous faites de la musculation en plus de votre travail et de votre vie familiale, 6h, ce n’est pas assez.

7h, c’est le minimum syndical.

8h, c’est idéal même si ce n’est pas toujours possible mais on peut se rattraper un peu le week end.

9h, c’est trop, dormez plus vite 🙂

Ou dormez mieux, en améliorant la qualité de votre sommeil.

Je voulais également faire un focus sur l’exécution bizarre voir dangereuse des exercices de musculation d’Arnold mais Nassim Sahili à déjà fait le travail à ma place donc je vous renvoie à sa vidéo.

Les 6 règles d’or d’Arnold, c’est :

  • Ait une vision et un rêve
  • N’écoute pas ceux qui  disent que tu ne peux pas y arriver.
  • Dors moins et accomplis plus.
  • Travaille comme un acharné.
  • Faits en sorte que les autres soient au courant de ce que tu fais.
  • N’ai pas peur de l’échec.

J’ai appliqué de nombreux conseils d’Arnold après avoir lu ses bouquins et sa biographie Total Recall il y a quelques années et ça littéralement changé ma vie.

Pour ça, je lui en suis éternellement reconnaissant mais ce n’est pas parce que quelqu’un a atteint les sommets que l’on ne peut pas remettre en questions certaines choses.

En particulier aujourd’hui ou les connaissances sur la musculation et l’entrainement ont évolué et ou le monde a lui aussi évolué.

Ça m’a fait plaisir de vous faire cette petite vidéo, si elle vous a plu laissez un pouce bleu et on se retrouve dans quelques jours pour une prochaine.

D’ici là comme d’habitude, c’est vous le plus fort.

Laisser un commentaire

Fermer le menu