Vos Biceps ne grossiront pas : 4 erreurs majeures !

Voici pourquoi la plupart des gens qui veulent avoir des gros biceps n’en auront pas…


Tout le monde veut avoir des gros biceps, mais la plupart des gens commettent 2 erreurs qui vont les empêcher d’atteindre leur objectif…

Première erreur : Trop d’entraînements

Les biceps sont des muscles qui peuvent être assez sollicités à l’entraînement sans qu’on les entraîne volontairement.

Par exemple, lorsque vous réalisez des rowings, des mouvements de développé et des soulevés de terre, vous travaillez déjà vos biceps sans vraiment le vouloir.

Le problème, c’est donc le manque de récupération que vos biceps vont connaitre, surtout si en parallèle, vous les entraînez comme un dégénéré.

J’ai vu plein de gens les travailler tous les jours avec une multitude d’exercices sans avoir de résultats !

N’oubliez pas que pour se développer, vos muscles ont besoin de récupération et c’est encore plus vrai pour les biceps qui sont attaqués de partout avec l’entraînement de musculation.

Je vous suggère donc simplement de modérer vos entraînements pour les biscotos afin d’accroître les résultats.

En pratique, un volume d’entraînement compris entre 6 et 8 séries pour les biceps chaque semaine est idéal.

Bref, 2 ou 3 exercices bien choisis chaque semaine feront amplement l’affaire, surtout si vous êtes débutant !

D’ailleurs, vous pouvez télécharger un entraînement en vidéo ou je montre comment entraîner vos biceps correctement (seulement 20 minutes par semaine).

Deuxième erreur : mauvaise exécution & ego !

La plupart des personnes qui entraînent leur biceps et veulent les faire grossir réalisent mal leurs mouvements ce qui entrave la croissance des muscles, ces personnes vont en général :

Mettre trop lourd sur les barres/haltères

Le problème ici, c’est votre égo surdimensionné !

Je sais, faire péter 40 kilos sur la barre aux biceps vous donne un sentiment de puissance face à vos collègues de salle…Mais c’est tout !

Utiliser des charges trop lourdes vous empêchera de réaliser vos mouvements sans vous balancer dans tous les sens ce qui transférera une grosse partie de la tension sur les épaules et les autres muscles de votre corps.

Bref, laissez l’ego au vestiaire et mettez des charges que vous pouvez soulever sans lever les coudes ni faire du contorsionnisme.

N’oubliez pas, ce sont nos bras que l’on cherche à travailler et plus l’effort sera concentré sur eux, plus notre séance sera efficace !

Faire les mouvements trop vite

On voit un tas de pratiquants faire la course aux répétitions lorsqu’ils font leurs mouvements (valable aussi pour les autres muscles), mais c’est une grave erreur !

En faisant des mouvements super rapides, vous créez de l’élan avec vos bras et vous profitez de l’élasticité de vos muscles pour lever la charge, ce qui entrave leur recrutement.

En plus, vous passez donc moins de temps à réaliser votre série, ce qui diminue le temps que vos muscles passent en tension (ce qui est la encore dommage).

En pratique, utilisez plutôt un temps d’exécution plus lent, avec une phase concentrique explosive (montée de barre), un petit temps d’arrêt, puis une phase excentrique plus longue (descente de la barre), d’environ 2 secondes.

Un entraînement pour les bras, simple et efficace…

Je vous ai préparé un entraînement idéal pour les bras à réaliser chaque semaine en seulement 20 minutes…

Pour recevoir la vidéo immédiatement et vous entraîner avec moi, cliquez simplement ici ou sur l’image juste en dessous.

Cet article a 1 commentaire

  1. C’est totalement vrai ce que tu dis par rapport à l’ego.

    J’ai moi-même fait l’expérience avec le mien quand je débutais la musculation.
    Je le laissais dicter ce que j’allais mettre comme poids et au final c’était toujours trop lourd haha !

    Je n’ai jamais eu de résultats en laissant mon ego dicté ma séance, mais j’ai commencé à avoir des résultats en laissant mes séances être dictées par mon programme de musculation !

    Merci pour cet article ! 🙂

Laisser un commentaire

Fermer le menu