MUSCULATION en été : comment ne pas ruiner ses progrès ?

Comment éviter de ruiner ses progrès en musculation à cause de l’été, des barbecues et de l’alcool ? Comment éviter de perdre ses abdos et se sentir frustré ?

Dans cet article, quelques conseils de bon sens paysan pour que l’été, les vacances et les soirées soient un plaisir pour vous et aussi pour votre corps, qui rappelons-le n’est pas une poubelle !

Fondamentaux…

L’été et les vacances, c’est LE moment de relâchement pour la plupart des gens.

Barbecues, restos, malbouffe, alcool, fiestas et manque de sommeil sont au programme et on en oublie vite que nos progrès à l’entraînement ET dans le miroir en seront affectés !

Si vous ne devez lire qu’un seul des conseils de cet article, ce doit être celui-là :

Le Fitness est un style de vie, qui vous est propre et vous colle à la peau !

Traduction : Peu importe le moment de l’année, la situation dans laquelle vous êtes ou l’endroit où vous êtes sur la planète, votre style de vie Fitness vous accompagne partout !

Vous, vous avez un objectif, pour lequel vous entretenez un vrai désir de l’atteindre et ça, ça doit vous suivre partout !

Bref, si les autres vomissent leurs tripes après une grosse cuite et passent 24h en léthargie totale, vous, ça ne vous pose pas de problèmes car :

  1. Vous n’avez pas pris la grosse cuite riche en alcool et en sodas pleins de sucres
  2. Vous avez pu vous trouver 1h dans la journée pour tenir vos habitudes et aller vous entraîner, même en extérieur !

Pour vous, la vie est belle !

Je ne vais pas vous donner des exemples pendant 107 ans, vous avez compris, plus vous serez “propre” en vacances, sur la bouffe et sur l’activité physique, mieux c’est !

Bon, maintenant, on n’est pas des robots non plus et parfois, on faillit (moi le premier), donc, quelques conseils de bon sens ne peuvent pas faire de mal…

Conseil 1 : une habitude, c’est sacré

La musculation, la diète et toutes les habitudes que tu as créées autour de ce style de vie ne sont pas des choses qui sont arrivées facilement dans sa vie.

Il n’est pas facile de changer, d’adopter les bons comportements et d’en faire des habitudes, des standards !

Par contre, il est très facile de casser une habitude et d’annihiler ses efforts…

…Il suffit de s’arrêter de pratiquer les habitudes X, Y et Z pendant plusieurs jours, et hop, il faut ensuite recommencer tout le processus de création d’habitudes et repasser par la case départ !

Une habitude, c’est sacré, on n’y touche pas !

Si  vous avez l’habitude de vous entraîner une heure par jour, alors en vacances ou pas, c’est pareil.

Hôtel, camping, n’importe où, il y à toujours moyen de s’entraîner et de continuer à maintenir ses bonnes habitudes à flot !

Même si vos entraînements de vacance ne valent pas ceux que vous faites d’habitude, dans votre salle ou chez vous, il comptent car :

  1. Ils vous permettent de maintenir vos performances physiques
  2. Ils vous permettent de maintenir vos habitudes
  3. Ils vous permettent de brûler des calories

Je sais, certains vont me dire que je suis maniaque ou que je ne me donne jamais le droit au repos et à la détente.

C’est faux !

En vacances, je me détends 23h par jour et je m’accorde une heure chaque jour pour m’entraîner et atteindre mes objectifs physiques.

Si vous trouvez que faire quelques petits efforts en vacance est un calvaire, alors relisez le chapitre précédent “fondamentaux” et soyez sûr que le Fitness fait bien partit de vous  car c’est primordial !

Conseil 2 : s’entraîner avant les repas de triche

Si vous savez quand vont tomber vos repas de triche dans la semaine qui vient, entre le barbecue de votre pote Vincent et l’anniv d’été de votre cousine Martine, alors entraînez-vous dans les heures qui précèdent ce repas.

Dans les heures qui suivent un entraînement, la priorité pour votre organisme, c’est de se reconstruire :

  1. Refaire vos réserves de glycogène musculaire
  2. Construire du muscle pour réparer les dommages causés à l’entraînement

Bref, les calories que vous avalez dans ces heures clefs vont d’abord vous aider à vous développer physiquement avant de faire du gras !

Du coup, vous aurez moins de chance d’accumuler du gras si vous placez de bons entraînements avant les whisky/saucisses/taboulés.

Évidemment, cela a ses limites, nous sommes d’accord !

Conseil 3 : pas de softs !

Les softs, ce sont les sodas et ce qu’on appelle les adjuvants qui accompagnent les alcools en général.

Un whisky tout seul n’a rien à avoir avec un  whisky-coca d’un point de vue calorie et SURTOUT, ça contient 10x moins de sucre (vous savez, le truc qui rend gras et malade).

Donc, si vous avez la possibilité de faire vos apéros sans les softs en privilégiant les alcools que l’on boit purs (vins, martini etc.), faites-le !

À la fin de la soirée, vous aurez avalé beaucoup moins de calories que votre cousin Jean-Eude et se sera autant de cardio et de restrictions à ne pas faire le lendemain.

Évidemment (bis), cela a ses limites, nous sommes d’accord, si vous buvez 15 verres dans la soirées…Dommage ! (reportez-vous au chapitre sur les fondamentaux).

Faites ce qui est le mieux pour vous…

J’aurais pu vous donner 247 conseils supplémentaires, mais j’ai préféré me contenter des plus simples et des plus efficaces !

Rappelez-vous que ce ne sont pas les petites techniques qui feront de vous un athlète musclé et sec, mais bien les fondamentaux !

Si vous avez les fondamentaux, c’est à dire si vous êtes passionné par la conquête de votre physique idéal et que vous avez un état d’esprit de champion du monde, alors vous aurez la volonté de faire ce qu’il faut et d’éviter de faire ce qui vous ralentit dans ta progression !

Peu importe la situation, faites toujours ce qui est le mieux pour vous, pour vos objectifs, pour votre idéal !

Compenser une semaine pourrie ?

Si vous avez passé une semaine de vacances pourries côté entraînement et alimentation, ou si tu vous avez passé une journée à manger n’importe quoi  avec vos amis…

…Alors vous devez probablement être en train de culpabiliser à mort !

Je sais ce que c’est, c’est frustrant et désagréable, pourtant, sur le moment, vous aviez juste envie de vous faire plaisir et de vous amuser !

Relevez la tête !

Dans la vidéo qui suit, je vous montre comment compenser un journée ou une semaine d’écarts alimentaires, de dérapages et de craquages :

=> Clique ici pour recevoir cette vidéo ou sur l’image

Laisser un commentaire

Fermer le menu