Mes 4 suppléments alimentaires favoris ! (santé/performance)


Hello, dans ce nouvel article, je partage simplement avec vous les suppléments alimentaires que j’utilise, certains tous les jours, d’autres plus occasionnellement.

Tout ça, pour des raisons de santé et de performance.

J’explique tout en détails dans la suite et je précise que je ne reçois aucune somme d’argent de la part de la marque de suppléments que je consomme.

Ps : soyez sympa avec votre corps, ne prenez aucun de ces suppléments sans avoir demandé l’avis de votre médecin.

suppléments protéine

Premier supplément essentiel : les oméga 3

Bien que certains aliments puissent contenir des Oméga 3 (hareng, oeufs bio, sardines etc.), il y en à tout de même trop peu dans l’alimentation moderne pour se contenter des aliments solides afin de faire le plein.

Les oméga 3, ce sont des acides gras essentiels : le corps ne sait pas les fabriquer, il faut les lui apporter.

Rappel : ces petits acides gras essentiels jouent un rôle majeur dans le fonctionnement du cerveau, du cœur et jouent également un rôle sur la pression artérielle (ils la diminuent).

Comme vous le savez, l’alimentation moderne, carencée à cause des procédés d’agriculture et d’élevage, à considérablement entamé la proportion d’oméga 3 présente dans l’alimentation au fil du temps.

Pour que l’organisme fonctionne correctement, il a besoin d’un “ratio” en oméga 3/oméga 6 compris entre 1 pour 1 et 1 pour 5.

Autrement dit, pour 1 gramme d’oméga 3 consommé, vous avez le droit entre 1 et 5 gr d’oméga 6 si vous voulez conserver une bonne santé à long terme.

Dans les pays modernes où tout le monde suit une alimentation moderne et carencée, le ratio est d’environ 1 pour 25, car l’alimentation est trop riche en oméga 6.

Cela représente un sacré déséquilibre et les suppléments d’oméga 3 permettent de rétablir cet équilibre (tout en privilégiant une alimentation de qualité qui diminue les Oméga 6).

Inutile (et contre-productif) donc de s’enfiler des oméga 3,6,9 comme le font certaines “stars” du fitness pour venter une marque de suppléments…

J’en prends généralement en 2 et 4 gélules par jour (suivant si j’oublie ou pas), toute l’année.

Deuxième supplément essentiel: les multi-vitamines

L’alimentation moderne est également carencée en vitamines, et les cuissons des légumes les dégradent en grande partie.

Je prends donc chaque matin une petite portion d’un complexe multivitaminé, les concentrations en vitamines sont sur la photo.

Le plus intéressant pour moi réside dans la vitamine D3, qui vient souvent à manquer l’hiver à cause du manque d’exposition au soleil, se supplémenter deviens donc capital.

Rappel : la vitamine D3 jouent un rôle sur le stress, l’humeur et sur la minéralisation osseuse.

Bref, en prenant en compte les Apports journaliers recommandés en vitamines, mon poids/taille, mon activité physique et l’apport que j’ai déjà grâce aux aliments, j’en déduit qu’il me faut 1/3 d’une dose du supplément chaque jour en moyenne (il suffit de faire les produits en croix).

En pratique, ce là donne 210mg du complexe que je mélange à mon demi-litre d’eau du matin :

Troisième supplément non-essentiel : la whey pure

C’est un complément protéiné archi-connu donc j’ai parlé plus en détails précédemment.

Il n’est pas essentiel car on peut trouver suffisamment de protéines dans les aliments solides.

Cependant, son rôle tient une place dans mon quotidien, les jours où je n’ai pas la possibilité d’emporter à manger, ou quand je n’ai pas le temps tout simplement.

En pratique, je n’en consomme que 2-3 shaker par semaine.

J’ai pris la top qualité française, en attendant qu’une marque “Bio” pointe le bout de son nez en France.

Dernier supplément non-essentiel : la caféine

Outre son rôle sur le métabolisme, elle joue un rôle intéressant prise juste avant un entraînement : elle booste un peu la concentration et le système nerveux.

Même si je ne la conseille pas à tout monde, je trouve qu’elle donne des effets intéressants, surtout lorsqu’on est légèrement fatigué avant d’attaquer sa séance de sport.

Il faut par contre avoir une bonne capacité à supporter les stimulants, ce qui n’est pas le cas de tous les individus, si vous voulez tester, commencez par des doses très légères, 50mg par exemple, et voyez ce que ça donne chez vous.

De mon côté, j’utilise un supplément qui en contient 200mg par gélules, et je le supporte parfaitement, c’est propre à chacun.

Mon rythme d’utilisation varie entre 1 et 2 gélules par semaine, suivant la forme car j’ai tendance à mal dormir la nuit, le supplément m’aide à faire une séance correcte dans ce cas.

Ce n’est pas une pilule magique, mais ça donne un petit coup de fouet.

Aucun supplément pour la perte de graisses ?

J’y viens !

Dans la vidéo suivante, je vous montre en détails un supplément alimentaire qui aide vraiment à brûler des graisses.

Je ne suis pas payé pour vous en parler non plus, simple précision.

Indice : il s’agit de l’extrait d’une plante (ce n’est pas le thé) !

C’est un supplément qu’il faut prendre juste avant sa séance de sport/cardio pour booster la capacité de l’organisme à utiliser du gras lors de l’effort.

C’est particulièrement efficace pour ce qui concerne la graisse difficile et résistante :

Bref, j’explique tout dans la vidéo : 

Fermer le menu