Faut-il obligatoirement faire du CARDIO pour sécher le gras ?

Salut c’est Romain,

Est-il indispensable de faire du cardio pour perdre de la graisse ? Du poids ? Du bide ?

La réponse n’est pas forcément hyper évidente, et vous allez voir pouquoi, on va faire le récap dans cette vidéo/article.

Rappel de quelques facteurs importants

Pour perdre du gras, il faut créer un déficit de calories = dépenser plus que l’on ne consomme

C’est le premier constat évident.

Du coup, pour créer ce déficit de calories, 3 solutions : manger moins, dépenser plus, ou faire les 2 à la fois.

On va dire que vous commencez votre perdre de gras en mangeant simplement moins que vos besoins, sans forcément faire de cardio ou d’activité supplémentaire, que se passe-t-il ?

En théorie, il suffit d’attendre que le déficit alimentaire de calories fasse son travail au fil du temps, ce qui peut être plus ou moins long selon la taille du déficit de calories.

Rappelons qu’un kilo de graisse corporelle représenter 9,000 calories, suivant votre déficit journalier, celà vous donne un ordre d’idée du temps qu’il faut pour atteindre votre taux de graisse idéal…

5x5

L’histoire du métabolisme !

Comme vous l’avez sans doute déjà entendu ou expérimenté, le métabolisme de base, c’est-à-dire votre consomation de calories au repos diminue au fil du temps à cause du manque de calories : c’est comme ça, c’est la nature, il faut faire avec.

Le problème, c’est qu’au bout de quelques semaines, votre métabolisme peut chuter de quelques 150-300 calories par jour, ce qui peut complétement gommer l’effet brûleur de graisse du déficit que vous avez crée en mangeant moins…

Résultat ? Stagnation !

Solutions ? Il y en à encore 2 !

Première solution : manger encore moins, afin de relancer la perte de graisses. C’est bien, mais ce n’est pas toujours possible car si vous avez déjà un petit métabolisme, disons 1500-1800 calories par jour, il ne va pas vous rester beaucoup de calories à la fin de la diète, peut-être 1200, ce qui peut être problématique pour l’apport en micronutriment, en protéines et pour la motivation.

Deuxième solution : faire plus d’activité, du cardio par exemple.

 

Revenons à la question de base…

Le cardio n’est absolument pas nécessaire à votre planning si votre perte de graisse poursuit son cours normal grâce à la diète (et aux entraînements que vous faites déjà).

En cas de stagnation, en rajouter quelques séances par semaines peut être bénéfique pour que la sèche perdure, mais ce n’est pas indispensable si vous pouvez vous permettre de manger encore un peu moins pour compenser la baisse du métabolisme.

C’est aussi utile pour compenser quelques écarts trop importants, mais c’est tout.

Le cardio n’est pas l’échapatoire à une bonne alimentation.

La dernière question, c’est combien de cardio en + en cas de stagnation ?

Explication

Partons du principe que d’après certaines études, le métabolisme de base peut baisser d’environ 10% au bout de 7-8 semaines, celà représente 140 calories par jour à compenser pour quelqu’un qui à un métabolisme de base de 1400 calories, soit 980 calories par semaine…

Ce qui équivaut à 15 minutes par jour de vélo par exemple !

ps ; je parle bien du métabolisme de base

Notez que ce calcul ne prend pas en compte les éventuelles recharges caloriques, repas plaisir etc. qui joueront un rôle clef pour éviter au métabolisme de baisser, 10% de baisse, c’est le cas extrême !

Bref, ça ne fait pas des masses de cardio au final ! 

Inutile de se farcir 45min de tapis tous les jours, bonne nouvelle !

Pour vous donner mon exemple personnel, je fais 12 minutes de vélo par jour lors des dernières semaines de mes sèches pour relancer la perte et retouver les abdos bien déssinés, c’est tout.

Soyez patient (mais pas trop)

La perte de graisse est quelque chose de lent, peut être 40-60gr de gras par jour, ça ne se voit pas dans le miroir d’une nuit au matin.

Soyez donc suffisamment patient pour laisser le temps à la nature de faire le travail et n’abandonnez pas !

Pourtant, parfois, on atteint un vrai “plateau de perte de graisse”, une zone de résistance ou le gras ne part plus du tout.

Pendant plusieurs semaines, vous galérez et rien ne change !

Si vous connaissez ce genre de problèmes, je vous invite à regarder cette vidéo dans laquelle je vous donne 2 conseils pour éviter le phénomène de stagnation.

Vous pouvez voir cette deuxième vidéo en cliquant sur le boutoin ci-dessous :

Fermer le menu