BOOSTER son métabolisme de 200 calories/jour ? Méthode…


Dans cet article, une méthode structurée pour faire tourner son métabolisme plus rapidement, et brûler des calories sans efforts.

Soyons honnête (un peu).

Je n’ai pas écrit ce titre racoleur pour rien…

On va vraiment voir comment booster son métabolisme de repos naturellement, c’est-à-dire augmenter votre dépense calorique totale de repos (quand vous ne faites rien).

Pour ça, pas de miracle, encore une fois, ce sont des choses simples que je vais vous présenter.

De votre côté, l’effort, c’est de mettre en pratique !

D’ailleurs, vous pouvez télécharger un plan d’action complet pour mettre en pratique les conseils que l’on aura vus en cliquant sur le bouton juste en dessous :

Boutton d'action PDF

Bref, c’est parti !

Chose à faire 1 pour doper son métabolisme : Interval training

S’entraîner physiquement avec une approche “intervalles d’intensités” (très haute et basse), sous les formats connus (tabata, metcon de Crossfit, sprints etc.) permet de générer une dépense calorique post-entraînement plus importante que les méthodes classiques.

En pratique, cette sur-dépense de calories est due à une consommation d’oxygène accrue lors de la phase de repos suivant l’entraînement (les 24h qui suivent).

On appelle cette sur-consommation d’oxygène “EPOC”, pour “Excess-post-exercice-oxygène-consumption” !

Bref, sur le papier, c’est génial, seulement :

  1. Vous ne pouvez pas faire des entraînements par intervalles tous les jours (trop stressant)
  2. Vous ne brûlerez pas 1000 calories de plus, peut-être 70-100 selon l’intensité et la durée de la séance

A raison de 3 séances de 10-15 minutes chaque semaine, ce qui est faisable, vous pouvez espérer brûler en moyenne 30-50 calories supplémentaires par jour au compteur : pas énorme, mais c’est toujours ça !

 

Chose à faire 2 : NEAT

Ok, celui-ci il demande un zeste d’efforts, mais si j’en parle pas, je flingue tout un pan du métabolisme…

D’après les chercheurs, ce qui fait la plus grande différence entre la dépense calorique de monsieur A et celle de monsieur B, c’est le NEAT.

NEAT (encore un truc anglais), signifie : Non-exercice activity thermogenesis

Traduction : dépense calorique de ce qui n’est pas de l’activité physique sportive à proprement parler

Cela inclut un TAS de choses à propos de votre “lifestyle” :

  1. Combien de pas vous faites chaque jour ?
  2. Vous prenez les escaliers ou l’ascenseur ?
  3. Quand vous êtes assis au bureau, vous gigotez ?

On y prête pas attention, mais mis bout à bout, c’est encore des calories dépensées sans faire quasiment aucun effort (sauf pour l’ascenseur :)).

Bref, vous avez compris, NEATez le plus possible et profitez de chaque occasion pour remuer un muscle ou deux.

Chose à faire 3 : buvez froid !

Des dizaines d’études montrent les effets bénéfiques de l’eau sur le métabolisme des graisses…

Mais l’une d’entre elles à démontré que boire 2 litres d’eau par jour augmente le métabolisme d’environ 400Kj, soit environ 95 calories.

Pas mal !

À quoi c’est dû ?

Simple, boire de l’eau plus froide que votre corps (qui est à 37°) lui demande de l’énergie pour mettre cette eau à température normale.

Boire de l’eau à 5° n’est pas obligatoire, puisque l’étude l’a fait sur de l’eau à 22°C, donc pas de souci avec votre eau du frigo !

Ps : j’imagine que plus c’est froid, plus ça marche ?

Passons…

Chose à faire 4 : Caféine

La caféine est connue depuis longtemps pour l’augmentation du métabolisme qu’elle provoque.

Mais une tasse ne suffit pas !

D’après une étude menée en 89, l’effet de la consommation d’une bonne tasse de café torréfié (100mg de caféine) provoque une élévation du métabolisme de 3 à 4% durant 150 minutes.

3 à 4%, sur 2h30, pour quelqu’un qui  un métabolisme de repos de 1500 calories par jour, c’est environ 10 calories de plus si vous êtes actif 16h par jour et que vous en dormez 8h.

Déduction : boire 3-4 tasses de café torréfié par jour augmente le métabolisme de repos de plusieurs dizaines de calories par jour (40 environ).

Il semble que plus l’on en prend, et plus c’est efficace (effet proportionnel à la dose), mais une sur-consommation de caféine n’est pas sans risques !

Bref, 2 tasses le matin, 2 tasses l’après-midi (pas après 6h si vous voulez dormir mais ça vous le savez déjà) et vous êtes bon !

Le fait de prendre du café torréfié moulu est un gage d’une bonne concentration en caféine, ce qui est moins le cas du café instantané (une tasse ou deux de plus par jour).

Allez-vous vous payer du café digne de ce nom ?

Les petits ruisseaux…

Fonts les grandes rivières pas vrai ?

C’est exactement ce que je voulais vous montrer au travers de cet article !

Pas de méthode miracle, juste une succession de petites choses qui font la différence au final et filent un coup de main.

Quand on additionne les calories brûlés par chacun des points, on atteint 150-200 calories en fonction des individus.

Quand on veut perdre du gras, 200 calories par jour, ça compte (calculez ce que ça fait sur 60 jours).

Récap complet et plan d’action :

Je vous ai préparé un récapitulatif complet et un plan d’action (PDF) quotidien pour garder le cap et appliquer tous les conseils que l’on vient de voir sur une journée.

Vous l’imprimez et vous appliquez, simple 🙂

Vous pouvez télécharger ce plan d’action en cliquant sur le bouton juste en dessous :

Boutton d'action PDF

Ressources : 

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12468415

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14671205

http://ajcn.nutrition.org/content/49/1/44.abstract

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2333832

http://www.comitefrancaisducafe.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=13&Itemid=65

Fermer le menu