[MOTIVATION] Choisissez votre souffrance !

L’article que je partage avec vous aujourd’hui, c’est probablement la réflexion qui à le plus changé ma vie et m’a le plus poussé à bosser dur pour atteindre mes rêves.

Attention, quand je dis “rêves”, je parle de mes objectifs, de mes ambitions, de ce qui pour l’instant est dans ma tête, et se transforme petit à petit en réalité !

faites un choix

Cette réflexion, c’est un choix !

Un choix que je fais tout les jours, toutes les heures, toutes les minutes et qui m’aide instantanément à passer à l’action pour ce qui est important à mes yeux.

Quand on à un rêve, un idéal, la réalité est toujours dure : il faut bosser…Dur !

Pas de raccourci, pas de magie, il faut bosser, y croire, et persévérer, sans garantie totale de succès.

Le problème, c’est qu’aujourd’hui, on à toujours le choix entre bosser ou glander.

On à le choix entre faire des efforts pour atteindre un but, ou rester devant la télé ou sur FACEBOOK.

On à le choix entre la lecture d’un livre passionnant sur le sujet que l’on veut approfondir et la dernière vidéo de Norman (bien qu’il me fasse bien rire).

La vie est une succession de choix !

En regardant plus en profondeur, on remarque que l’on à chaque jour un choix crucial et délicat à faire…

Chaque jour, chaque semaine, chaque minute, on doit choisir entre 2 types de souffrance, 2 type de douleur.

#1) La douleur des efforts“Ce n’est pas facile, mais je le fait quand même..”

Elle n’est pas facile à décider, elle n’est pas sexy, mais c’est la seule qui procure des résultats.

En choisissant cette douleur, on se garanti une progression, on accède au sentiment d’accomplissement !

En choisissant la douleur des efforts, on renforce sa confiance en soi, sa motivation, on développe de la vraie force.

On ne gagne pas toujours en choisissant cette voie, mais ce qu’on apprend sur le chemin vaut toutes les réussites.

Vous laisserez-vous tenter ?

#2) La douleur des regrets : “Si seulement le l’avais fait…”

Elle est facile à obtenir, il suffit de ne pas agir, d’en faire le moins possible, de faire autre chose à la place de ce qui est important.

Cette douleur est pourtant différente de celle des efforts, elle est acide et insupportable !

Choisir la voie des regrets donne un sentiment de gratification immédiat, mais les effets à long terme iront toujours à l’inverse de ce à quoi vous aspirez !

Quand on choisit cette douleur, on n’est privé d’estime de soi, de confiance et de force.

Maintenant, choisissez !

Lorsque la prochaine chose importante à faire se présentera, quelle douleur choisirez-vous ?

Regrets ou efforts ?

Tous mes vœux de succès !

A+

Romain

Fermer le menu