Motivation : Comment Réussir sa Transformation Physique à Coup Sûr ?

C’est quoi la réussite ?

Comment réussir sa transformation physique ?

Et comment réussir toutes les autres choses importantes que l’on aimerait accomplir ?

Regardons ce qu’est la réussite (le succès) pour la plupart des gens et ce qu’elle est réellement…

motivation réussite succès paléofit

 

Pour la plupart des gens, le succès, c’est un événement, quelque chose qui se produit un jour…

Quelque chose qui tombe du ciel sans qu’on y soit pour grand chose !

Un événement dû au hasard, à la chance, aux circonstances, à la génétique, aux autres, etc.

En réalité, quand on analyse les plus grandes réussites, les plus grands accomplissements, les plus grands auteurs à succès, les plus grands sportifs, les plus grands accomplissements…

On s’aperçoit que la réussite n’a rien d’un événement dû au hasard.

(lisez des biographies de personnages à succès, c’est particulièrement motivant)

Dans 99 % des cas, la réussite se produit quand on est capable de faire le sale boulot !

La plupart des gens ont un rêve, un objectif, quelque chose d’important à réaliser dans leur vie, mais la triste réalité, c’est qu’elles ne le réaliseront pas dans 99% des cas.

Pourquoi ?

Car elles ne font pas suffisamment le sale boulot !

Le sale boulot, c’est faire ce qui doit être fait pour atteindre son rêve, son ambition profonde, au quotidien, sans excuses, ni relâche.

Le sale boulot, dans le cas qui nous intéresse ici, c’est de prendre le temps de faire de la bonne bouffe même quand le MacDo est à 2 pas de la maison et que la journée à été dure.

Le sale boulot, c’est d’enfiler sa tenue de sport et d’aller faire son “Workout” même quand on est un peu fatigué, et que le canapé nous tend les bras.

Le sale boulot, c’est de manger une bonne salade riche en nutriments pendant que les autres descendent des bières et des pizzas.

Le sale boulot, c’est de se coucher tôt, de bien se reposer, pour se reconstruire et attaquer les journées avec un moral de Lion, pendant que les autres contemplent des vidéos sur You tube jusqu’à 3h du matin (qui sais, peut être l’une des miennes).

Avec l’habitude, le sale boulot devient un plaisir, une routine quotidienne, un style de vie à soi.

Au départ, ceux qui font le sale boulot se “privent”, c’est vrai…

Mais à terme, ils se gratifient par la réussite, par l’estime de soi, et par la sensation d’avoir atteint un but, un idéal.

Tout le monde se prive de quelque chose, tout dépend l’angle avec lequel on regarde le sujet.

J’ai régulièrement des personnes qui me narguent avec leur part de gâteau, et me lancent des “on a qu’une vie”, et des “profites-en”, ou encore les excellents “faits-toi plaisir”.

La réalité, c’est que tout le monde se prive...

Certains de leur but ultime, en faisant ce que tout le monde fait au moment ou tout le monde le fait.

D’autres, des “envies” du moment afin de construire quelque chose de plus grand, de plus inspirant.

Alors, dans quel camp vous êtes ? À quelle partie de l’iceberg appartenez-vous ?

Pensez à partager cet article avec quelqu’un qui à besoin de réussite !

Force et courage.

A+.

Romain

Fermer le menu