Combien de MUSCLES peut-on GAGNER dans sa vie ? (Réellement)

Version écrite de la vidéo

Dans cette nouvelle vidéo, on va voir combien de masse musculaire un être humain peut espérer gagner dans sa vie, sur la base d’une préparation physique optimale, et sans la prise de produits dopants.

Les chiffres que je vais vous donner proviennent des études menées par le spécialiste en performance humaine et préparation physique Lyle Mac Donald.

D’autres études sur le sujet du gain de masse musculaire ont été faites et se basent sur d’autres variables, mais concentrons-nous sur celles de Mc Donald afin de faire un point sur la situation.

Déjà, pourquoi est-ce utile de connaître son potentiel de gain de masse musculaire ?

Car pour réussir sa transformation et avoir d’avantage de tissus maigres (muscles), il faut se fixer des objectifs mesurables et atteignables (réalistes).

Du coup, avoir une base sur laquelle s’appuyer pour comparer les résultats obtenus grâce à l’entrainement est un bon point de départ.

Quand on sait ce qu’on peut faire en “vrai”, on à l’esprit plus clair, on arrête de stresser, et on passe à l’action.

C’est également utile de connaître son potentiel afin de corriger le tir si les résultats ne se font pas suffisamment sentir.

On voit trop de vidéos et d’articles qui proposent de gagner des kilos de masse musculaire par mois, mais c’est tout simplement impossible, à moins de faire une tonne de gras en prime.

Il faut “rêver” pour progresser, mais pas se bercer d’illusions.

Bref, comme beaucoup d’entre vous veulent développer leur masse musculaire sans prendre de graisses, lisez ce qui suit :

Combien de masse maigre peut-on gagner au fil des ans ?

D’après Lyle Mac Donald, voici le potentiel de gain de masse musculaire maximal que la génétique humaine est en droit de vous faire espérer dans le cadre de la pratique d’un entrainement musculaire type “hypertrophique” :


Première année de progression : 9 kg de masse musculaire

Deuxième année de progression : 4,5 kg

Troisème année de progression : 2,2kg

Quatrième année de progression et au delà : 1kg


Plus le temps passe, et moins on construit de muscle, car on se rapproche de notre limite génétique, l’organisme à de plus en plus de masse à entretenir, et donc à nourrir + d’autres facteurs qui “freinent”.

Combien de muscles peut-on gagner

Sur qui sont faites ces estimations de potentiel de gain ?

Des athlètes, qui ont un entrainement basé sur la musculation, et c’est ça le problème…

Les athlètes ont un mode de vie 100% axé sur l’atteinte de leur objectif, ici, le gain de masse maigre, ce qui ne donne pas à ces chiffres un caractère “reproductible” pour le commun des mortels.

Ces résultats ne sont pas atteignables avec du HIIT, du Crossfit ou encore des méthodes poids de corps.

Alors que faire si je veux me fixer un objectif tangible ? Simple…
Si vous visez un gain de masse maigre et que vous êtes un homme…Alors retirez un bon tiers à ces valeurs, ce qui donnerait 6kg de gains la première année au lieu des 9 indiqués, soit 500 gr par mois.

Si vous visez un gain de masse maigre et que vous êtes une femme…Alors retirez 2 tiers de ces valeurs, ce qui donnerait 3kg de gains la première année au lieu des 9 indiqués, soit 250 gr par mois.

Les femmes ne sont pas dans les mêmes dispositions que les hommes pour fabriquer du tissu maigre !

Elles produisent moins de testostérone, de myosine et possèdent des hormones qui ne participent pas à la croissance musculaire.

D’une manière générale, construire du tissu maigre lentement en s’entraînant sérieusement avec des charges est excellent, cela indique que vous n’avez pas fait sauter les compteurs de calories, et que vous fabriquez du muscle sans prendre de gras ou presque.

L’excuse de la génétique…

Ce qui est intéressant de remarquer, c’est que ces valeurs sont valables pour 98% de la population.

Autrement dit, à moins d’être vraiment hors normes, vous avez presque autant de potentiel de croissance musculaire que votre voisin.

Pourtant, vous êtes peut être tout sec et le voisin lui, est déjà musclé de nature.

Ce qui détermine votre vrai potentiel, c’est en réalité :

  • Votre régularité à l’entrainement & votre progression sur les charges (stimulation)
  • Votre style de vie , la qualité de votre sommeil etc. (réparation nerveuse et musculaire)
  • Et SURTOUT, votre alimentation (nutriments de qualités en abondance)

Donc, même si vous vous sentez “abandonné” par votre génétique, car vous avez la peau sur les os, cela n’a pas de gros impact sur votre potentiel de croissance maximum.

Vous allez certes mettre plus de temps que certains “gâtés”, mais au final, vous pouvez atteindre un niveau très proche d’eux, même avec un squelette plus fin et plus léger.

Ce qui compte pour une grosse part des résultats, c’est de MANGER selon vos vrais besoins

Ne suivez pas lalimentation du voisin parce qu’il est plus développé que vous !

Vous devez vous faire un plan alimentaire personnalisé, que ce soit pour perdre du gras ou augmenter sa masse maigre, c’est INFAISABLE sans de bonnes bases alimentaires.

Manger sainement m’a apporté de bons résultats jusqu’à maintenant, mais sa ne suffit pas de manger sainement, paléo, ou se que vous voudrez…

Il faut manger sainement selon vous, vos besoins, dépendants de votre métabolisme, de votre âge et de votre activité sportive.

La diète des autres, de ceux que vous voyez cuisiner du brocoli en vidéo = on s’en fou éperdument !

Pour se faire un plan de diète bien à soi, qui donne de VRAIS résultats et permet à notre organisme d’exprimer son plein potentiel, il faut :

  • Prendre le temps de connaître les aliments qui marchent pour nous
  • Apprendre à évaluer ses besoins en nutriments
  • Avoir une idée des calories que l’on avale

Et ça ne se fait pas d’un claquement de doigt, c’est pour cette raison que vous ne ferez JAMAIS 9kg de muscles en un an :).

Il faut du temps pour trouver ce qui marche pour soi, et tester tranquillement.

Pour aller plus vite, beaucoup plus vite…

Dans ce programme, je vais vous montrer comment créer l’alimentation qui correspond à vous et vos objectifs (gain de muscles, perte de graisses) en 5 minutes par jour…

On va également voir en détails comment gérer son alimentation sur la semaine et sur la journée pour brûler des graisses et construire du bon muscle sans se priver.

Pour recevoir le programme, cliquez sur la bannière bleue juste en dessous, tout est expliqué ensuite 🙂

Cet article a 4 commentaires

  1. Salut Romain,

    Je ne me suis pas encore penché sur le travail de Lyle Mc Donald mais ça va venir.

    Tu as une référence à me recommander pour commencer ?

  2. Salut,
    j’tai poser une question en date du 26 dec 2012, pourrait tu y répondre stp romain?

    merci d’avance

    1. Salut Lionnel,
      Tu peux me la transférer sur le mail du site (en bas de page dans la section “contact”.
      A plus tard.
      Romain

Laisser un commentaire

Fermer le menu