Perdre du GRAS quand on est OBÈSE (ou très gras) ! A lire d’URGENCE…

 Version écrite de la vidéo

Dans cette nouvelle vidéo/article, on va voir une stratégie à mettre en place pour perdre votre masse grasse SI VOUS ETES VRAIMENT GRAS.

Sur le web, on voit des vidéos sur l’entraînement par intervalles d’intensité (HIIT), sur la musculation intensive, et sur le cardio.

Le problème, quand on est vraiment gras, c’est que toutes ces méthodes vont vous flinguer la santé !

Quand on a beaucoup de gras à perdre et qu’on veut se transformer, on a envie de le faire vite, car on en a ras-le-bol, et on en oublie sa santé à long terme, car notre corps n’est pas préparé pour les types d’efforts plébiscités aujourd’hui pour leurs vertus “brûle-graisses“.

Voici donc quelques stratégies pour remettre les pendules à l’heure…

perdre-du-gras-quand-on-est-très-gras-(ou-obèse)

Les problèmes que vous encourez à faire comme les autres…

Si vous envisagez de transformer votre physique avec les même méthodes sportives que les autres (ceux qui sont gras, mais beaucoup moins), vous risquez de vous ruiner la santé.

Je pense notament à tous les exercices de course, sprints, exercices qui comportent des sauts, utilisation de charges lourdes, de corde à sauter et à toute autre activité physique qui propose un format par intervalles d’intensité comme suit :

  • Une période de récup
  • Une période d’effort musculaire/cardio intense

Pourquoi allez-vous ruiner votre santé ?

Car toute la masse grasse que vous avez en sur-surplus est un “poids mort” que vos muscles, vos articulations et votre coeur vont devoir supporter lors d’un effort.

Vous risquez donc des problèmes de genoux, de chevilles, de dos (lombalgies etc.), des douleurs articulaires diverses, et allez faire travailler votre coeur au-delà de ses limites.

Sans une préparation physique préalable, vous courrez à la catastrophe avec ces méthodes modernes…

Se transformer vite, c’est bien, le faire et rester en vie et en bonne santé, c’est mieux !

Déjà, êtes-vous vraiment très gras ?

Sans rentrer dans les détails, si vous avez une surcharge de graisses de plus de 15kg, on peut considérer que vous êtes très gras.

Par exemple, un individu qui a un poids idéal de 80kg et qui affiche 95kg de gras sur la balance, est très gras.

Pour être un peu plus précis, l’idéal est de calculer votre IMC (indice de masse corporelle), qui vous aidera à vous situer sur une échelle de couleurs en fonction de votre rapport taille/poids.

Vous pouvez calculer votre indice de masse corporel ici : http://www.imc.fr/a/55i30fg8

L’IMC est une méthode de calcul qui donne un ratio entre poids et taille <=> IMC = poids en kilos / (taille en m)²

Seulement, “poids” ne veut pas forcément dire “graisses”, vous pouvez très bien être plus musclé que la moyenne de manière naturelle, ou avoir une masse osseuse plus élevée.

Prenez-donc garde à ce type de calculateurs d’IMC, ils peuvent induire légèrement en erreur mais permettent de se situer sur l’échelle du surpoids.

Si votre IMC est supérieur à 25-30, lisez ce qui suit…

Le plan en 3 étapes pour se transformer sans se tuer :

L’objectif principal si vous êtes très gras est PREMIEREMENT de faire descendre votre taux de masse grasse à un niveau supportable pour votre organisme.

Ce niveau idéal de masse grasse peut se situer lorsque votre IMC est inférieur à 25, ou que votre taux de masse grasse est proche de celui-ci :

Une fois ce niveau atteint, des efforts plus intenses seront envisageables, mais avant cela :

Etape 1 : faites un tour chez un cardiologue

Les spécialistes du coeur vont vous aider à identifier d’éventuels problèmes liés à l’activité physique, comme l’insuffisance cardio respiratoire, ou la présence de plaques de lipides dans vos artères (athérosclérose) dues à l’obésité.

Un passage obligé pour valider si tout est OK, et si le début d’une activité physique est possible.

Etape 2 : adoptez une alimentation adaptée à vos besoins

Sans une bonne diète, adaptée à vos besoins nutritionnels, inutile de compter sur l’activité physique pour vous débarrasser du trop plein de gras, il vous faut une alimentation qui correspond à votre poids, votre taille, votre activité physique…

Et surtout, bourrée d’aliments naturels pour “virer” naturellement vos graisses excédentaires, comme l’alimentation paléo par exemple (clin d’oeil).


Ou alors, vous pouvez télécharger mon programme de création de menus brûleurs de graisses, vous gagnerez un temps fou, cliquez sur le bouton pour y accéder :

cta

Etape 3 : bougez vous tranquillement

L’activité physique calme et pratiquée à aisance respiratoire est IDEALE pour oxyder des graisses sans vider ses réserves d’énergie, sans provoquer de faim, et sans bousiller ses articulations.

Au programme, de la marche quand vous êtes au téléphone, du vélo d’appartement à rythme très calme devant votre série préférée, les possibilités sont très nombreuses.

MAIS PAS D’ACTIVITÉ INTENSE POUR LE MOMENT !

Au bout de quelques mois ou semaines, en suivant ces 3 étapes, vous aurez jeté aux orties toutes les graisses dont votre corps n’a pas besoin, et pourrez passer à la vitesse supérieure pour sécher les graisses qui restent encore.

Votre corps sera prêt à faire feu, et vous resterez en bonne santé, et sans blessures !

N’hésitez pas à me rejoindre dans mon programme de création de menus et pouvez également télécharger mon livre gratuit sur l’alimentation paléolithique et le fitness fonctionnel en cliquant ici.

Bonne continuation chers amis et amitiés.

Romain, auteur de PaléoFit.

Fermer le menu