Faut-il compter les CALORIES que l’on mange ou pas ? (fin de l’éternel débat)

Aah, les calories, encore un sujet qui fâche !

Beaucoup de personnes affirment que la notion de calories est dépassée, qu’il ne faut pas en tenir compte. Est-ce vrai ou pas ?

Retranscritption écrite de la vidéo :

Pour certains, seule la qualité des aliments compte, et pas leur valeur calorique.

Pour d’autres, c’est une notion essentielle, si on mange moins que l’on dépense, on perd du poids, dans le cas inverse, on grossit (ou on construit du muscle si on sait gérer sa diète).

Alors, qui à raison, qui à tort, ou est la part de vérité chez les uns et les autres ?

Cet article est une réponse à un commentaire qu’on m’a laissé sous une vidéo dans laquelle j’explique comment jouer sur les calories pour pouvoir s’octroyer des écarts alimentaires dans la semaine.

Voici le commentaire :

Les calories, ça sert à rien, et ce n’est pas un sujet sur lequel s’attarder

Dans la série des coups de gueule (référence à mon dernier article sur le petit-déjeuner)  je continue avec cet article :).

Du coup, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle à vous annoncer :

Je commence par la mauvaise nouvelle : les calories, ça compte !

Même en mangeant des aliments de bonne qualité, si vous manger très largement au-dessus de vos besoins énergétiques, vous prendrez de la masse grasse sur le long terme.

Beaucoup de débutants n’obtiennent pas de résultats, car ils se contentent de manger des aliments pré-imposés par la diète qu’ils suivent, et ne tiennent pas compte de leurs besoins personnels.

Certains ont du mal à construire du muscle faute de calories, et d’autres à perdre du gras car ils mangent trop en quantité.

Le problème, c’est que la plupart mangent à l’instinct, et suivent leur sensation de faim pour s’alimenter, et comme la faim est très largement influencée par le mode de vie et la composition des repas (glucides nottement), il est difficile d’être “précis” vis-à-vis de ses besoins réels en s’y fiant !

Le truc, c’est que les “calories”, ça ne veut rien dire !

Derrière une journée de 2 500 calories, on peut obtenir des résultats très différents.

Les calories, c’est la valeur énergétique des Lipides/Glucides/Protéines que l’on mange, et suivant leur répartition dans les repas, les résultats peuvent être très différents.

Mais globalement, si vous avez un besoin calorique de 2500 calories par jours, et que vous en mangez 3 000, même en ayant des aliments de qualité avec une bonne répartition des macronutriments, vous finirez par prendre du gras !

L’inverse est aussi vrai, un déficit de calories important bloquera totalement vos gains musculaires, même si vous mangez assez de protéines, car elles seront utilisées pour fournir de l’énergie au corps, ce qui est une priorité pour lui.

Alors que faire, compter les calories ?

Je ne conseille pas de compter les calories sur le long terme, cela peut devenir addictif, et frustrant.

Par contre, au début, lorsqu’on commence, et qu’on a aucune idée de ses besoins, cela peut être une très bonne chose !

Certains trouveront peut être celà frustrant, mais c’est un processus éducatif sur les propriétés des aliments, leurs valeurs etc.

Mieux encore, cela m’a souvent permis de trouver d’où venaient mes problèmes de résultats, et de corriger le tir le cas échéant.

Je suis sûr que vous si vous rencontrez des problèmes de résultats, vous trouverez une bonne partie des réponses dans vos apports caloriques, surtout dans la répartition des L/G/P.

La bonne nouvelle : il n’est pas utile de compter tout le temps, juste au début !

Comme je le disais, compter les calories lorsqu’on commence, et ce, sur la base de calories “saints”, peut être une excellente source d’apprentisage.

Pour vous aider, voici la technique que j’ai appliquée lorsque j’ai commencé à m’alimenter correctement.

Etape 1 : regardez combien de calories & macronutriments vous avez besoin chaque jours en utilisant par exemple, cette calculatrice plutôt complète

Etape 2 : construisez-vous quelques menus types qui correspondent à vos besoins, en regardant par exemple la valeur nutritionnelle des aliments ici

Etape 4 : voyez ce que ça donne sur quelques semaines, les résultats que vous souhaitez se construisent-ils petit à petit ? Laissez-vous du temps !

Etape 5 : corrigez le tir si besoin, baissez les glucides et faites par exemple un peu de fasting pour favoriser la perte de gras, ou alors, augmentez un peu les quantités de manière générale pour favoriser la prise de masse musculaire, et faite attention de respecter un minimum de protéines.

C’est un travail qui peut prendre un peu de temps, mais au moins, vous serez certain d’avancer dans la bonne direction, sans vous poser trop de questions !

Ce qui se mesure s’améliore, c’est ce qu’on dit :).

Aller beaucoup plus loin…

Pour aller plus vite et plus loin, vous pouvez aussi accéder au programme Menu Minute, qui va vous permettre, d’apprendre à connaître vos besoins, de construire des menus adaptés à vos objectifs en un éclair, et de brûler des graisses en quelques semaines.

Logo Menu Minute

Vous pouvez accéder au programme en cliquant ici

Et vous, vous comptez les calories chaque jour ? Dites-le moi dans un commentaire !

Cet article a 16 commentaires

  1. Salut Romain,

    Merci pour cet article et pour les liens qui, comme d’habitude, sont très pertinents et utiles.

    Je me permets de revenir une fois de plus vers toi pour m’éclaircir sur un point qui reste assez obscur pour moi, il s’agit de la répartition nutritionnelle.

    Dans ton bouquin, tu présentes la répartition suivante : protides 40% – glucides 25% – lipides 35%. Dans une vidéo, tu parles également de ne manger que 150g de glucides par jour (glucides de qualité, on est d’accord).

    Perso, je fais 10 à 12h de sport par semaine (boxe anglaise + crossfit), et je trouve qu’avec 150g de glucides, je manque un peu de pêche aux entrainements.

    J’ai donc 2 questions :

    – Faut il respecter la répartition préconisée dans ton livre, ou est elle “ajustable” ?
    – Faut il se limiter à 150g de glucides par jour, ou peut on en consommer un peu plus, notamment en cas de pratique sportive assez intensive et régulière ?

    Merci à toi :o)

    1. Salut Mathieu,
      Effectivement, dans mon bouquin, je parle pour monsieur tout le monde 🙂
      Moi, je mange 240gr de glucides par jour pour mes 9-10h de fitness, tout dépend de l’activité physique comme tu as pu le constater !
      Romain

      1. Merci infiniment !!! :o)

        Si tu savais à quel point ça me soulage !

        A bientôt

        1. A ce point ?
          Lol, ravi de t’avoir aidé !
          Romain

  2. Hey Romain,

    Entièrement d’accord avec toi.

    En général, pas besoin de compter les calories. Le seul cas où je le recommande, c’est quand j’ai à faire avec un gars qui n’arrive pas à prendre de masse musculaire. En général, ces gars ont la même réflexion: “peu importe ce que je mange, je ne prend pas de masse”.
    C’est quand je leur dis de compter les calories qu’ils se rendent compte qu’ils ne mangent pas suffisamment… Dans ce cas précis, ça peut valoir le coup de compter.

    Sinon je conseille plutôt de se faire des “repas-repères” et de partir de là. Ne pas se dire “faut que je retire 300 Kcal de ma diète” mais plutôt “faut que j’enlève la moitié des de mes patates” etc…

    A+!

    1. Salut Jérémy,
      Dans le même esprit, je compte sans peser en prenant des repère visuels comme le remplissage de l’assiette ou encore le niveaux des dosettes etc.
      Merci pour ton commentaire.
      Romain

  3. Bonjour,

    Que pensez de l’intervention du nutritionniste, le Dr Jean-Michel Cohen, qui affirme que le régime paléo est “la plus grande vanne que l’on ait inventée depuis des années” et associe ses pratiquants à des “débilos” ?
    Passage à la 7ème minute de l’émission du 30 janvier sur Europe1 “Le grand direct de la santé” présentée par Jean-Marc Morandini :
    http://www.europe1.fr/mediacenter/emissions/le-grand-direct-de-la-sante/sons/le-grand-direct-de-la-sante-dash-meilleur-regime-2014-2358987

    1. Bonjour Hervé,
      Le régime paléo n’est pas un régime miracle, pas plus que les autres, ceci dit, les résultats sont indéniables, manger des aliments naturels et pleins énergétiquement, est une façon saine d’entrevoir l’alimentation. Comment un nutritionniste pourrais-t-il nier les avantages d’une telle alimentation au profit d’aliments industriels ?
      De même, l’argument débilos, n’est pas du tout lancç dans une dynamique objective, inuslter des pratiquants, c’est bien souvent être à court d’arguments pour défendre son parti !
      En tant que paléo, je respecte les autres modèles alimentaires, et n’ai pas besoin de réduire au range de “crétins” les pratiquants 😉
      Romain

  4. Bonjour,
    Les exercices des crossfit sont bien fait, mais je trouves qu’ils sont fait pour des hommes et non pour une femme. Exercice. difficiles pour une femme, et qui developpent des parties du corps que les femmes ne souhaitent pas developper. Moi je cherche a regalber le bas du corps et faire apparaitre un peu plus mes abdos.

  5. Hello Romain,

    Pour ma part je ne compte jamais les calories. Je trouve ça vraiment pas pratique. Je préfère prendre des repères visuels. Merci pour cette article plein de bon sens.

    Kevin

    1. Salut Kévin,
      Moi pareil désormais, je garde un oeil sur les glucides, et maintenant que ma routine de diète est au point, je connais parfaitement les quantités grâce comme toi à des repères.
      Romain

  6. je fais weight watcher .. mais .. je compte toutes mes calories y compris les fruits . j’ai fait une appli qui calcule les besoins quotidiens en proteines glucides lipides car on peut manger 900 ou 100 caalories et ne pas maigrir .. par contre depuis que je ne prends que 120g de glucides , 40 g de lipide et 55 g proteines .. ça marche bien
    j’ai 55 ans poour 1,50 m et pas sportive ( 3h de sport par semaine ) et je sors enfin de l’obesité .
    le fait de manger bcp plus de crudités et de faire le jeune de 16h me sert bien
    chantl

  7. Salut Romain,

    J’ai jamais compté réellement. Je ne crois pas que notre ancêtre paléo comptait ses calories….
    Je sais naturellement si je suis trop haut ou trop bas.

    Après pour les gens qui n’arrivent pas à prendre du muscle c’est indispensable.

    –Chris

    1. Salut Chris,
      Bien sûr, nos ancêtres ne comptaient pas, mais il n’avais certainement par pour objectif d’avoir 6 abods visibles, ou alors de développer leur masse maigre comme tu le remarque à juste titre.
      Effectivement, dans le simple cadre santé/bien-être, manger au feeling est tout à fait ok, mais pour celà, pas besoin de PaléoFit 🙂
      Romain

  8. Salut Romain,

    Un grand merci pour ton implication dans la défense d’une nourriture ENFIN adaptée à nos besoins fondamentaux !! Comme je te l’ai déjà dit en “off”, je suis nutritionniste et je partage toutes tes indications, explications, commentaires etc toujours plein de bon sens et de lucidité. Tout ce que tu partages avec passion sur internet correspond à ce que je transmets depuis quelques années à mes patients, sportifs ou non.
    Car, et j’en viens à ta toute dernière réponse il y a quelques heures, qui a tendance à insinuer d’associer le modèle Paléo comme un moyen pour les sportifs d’obtenir de meilleurs résultats et un look plus conforme à l’idée que l’on se fait de la beauté et de la forme. Je suis sur que tu es bien conscient et d’accord avec moi (ta réponse est juste un raccourci de ta pensée) que le modèle paléo est avant tout une manière saine et la plus adaptée de s’alimenter pour l’être humain. Sport ou pas, cette hygiène alimentaire donnera avant tout une bien meilleure santé et dans un deuxième temps, si le personne est plus sportive que la moyenne des gens, elle apportera le meilleur pour la pratique intensive du sport. (de toute façon, une personne ne faisant pas un minimum d’exercice modéré régulièrement, quotidiennement, n’est pas dans l’esprit PAléo.

    L’esprit Paléo est un tout ; nourriture, activité physique, état d’esprit mental, repos , jeux, etc..

    Pour apporter ma petite contribution à ton sujet sur les calories, (passion oblige), je suis totalement d’accord avec toi, à ceci près que dès lors que notre apport alimentaire global correspond en terme uniquement énergétique (Kcal) au besoin compte tenu du but recherché, ce qui sera vraiment important c’est bien le respect des équilibres alimentaires dans ce qu’ils ont de plus fins (équilibre oméga 6/oméga 3/oméga 9/oméga 7, répartition des glucides entre les aliments à IG bas ou plus élevé, qualité nutritionnelle des protéines apportées afin de ne pas manquer de certains acides aminés particuliers, etc, etc…). Sans compter, l’importance capitale du monde de préparation des repas (type de cuisson surtout). On peut avoir la meilleure source d’aliment qui soit et tout détruire avant qu’ils arrivent dans notre estomac parce l’on aura fait griller ou frire tel ou tel aliment.

    C’est donc, oui, pour les calories, à la fois une mauvaise nouvelle parce qu’il faut y faire attention dans leur globalité, mais aussi, et tu le dis très bien, derrière un total de 2000 ou 2500 calories peut se cacher des combinaisons alimentaires à l’infini. Et c’est là qu’elles n’ont plus d’importance et que la qualité des équilibres entre macro et micronutriments devient l’unique référence d’une bonne alimentation.

    Je terminerai en répondant à l’un des commentaires sur le nutritionniste Cohen en disant que malheureusement, les personnes comme lui, médiatisées, nuisent considérablement à notre profession. Chaque fois que je l’ai écouté, je me suis demandé par qui il est payé pour raconter autant d’absurdité.

    Merci encore Romain pour ce que tu fais

    Pascal

    1. Salut Pascal,
      Merci pour ton commentaire que j’ai pris plaisir à lire 🙂
      Effectivement, tu as raison de le préciser, et ça fera l’objet de prochains articles, au delà des macronutriments, et encore au delà des calories, il y à le QUOI. Quoi comme protéines ? Quoi comme acides gras ? Quoi comme hydrates de carbones ?
      Je te rejoins à 100% et ça fait très plaisir d’avoir le soutient de professionnels non corrompus 🙂
      Romain

Laisser un commentaire

Fermer le menu