Est-ce que le lait est bon pour la santé ? Y-a-t-il un danger avec les produits laitiers ? Doit-on quand même en consommer avec le régime paléo ?

Est-ce que le lait est bon pour la santé

Est-ce-que le lait est bon pour la santé et est indispensable à notre organisme ? Y-a-t-il un danger avec les produits laitiers ? Ce sont des questions que tout le monde se pose, la notion de “lait santé” est-elle fondée où non? Nous allons voir  si le lait et les produits laitiers en général sont plutôt dangereux où plutôt bénéfiques pour notre santé et pourquoi ils ne sont pas consommés dans le régime paléo.

Est-ce-que le lait est bon pour la santé ?

 Les produits laitiers sont nos amis pour la vie !

C’est du moins ce que prétend un spot publicitaire télé à la mode :).

Le lait et produits laitiers sont des aliments très consommés à l’heure actuelle, la France est d’ailleurs le champion mondial de la consommation de produits laitiers surtout en ce qui concerne le fromage :). Est-ce que cette consommation est justifiée en terme de retombées sur la santé, c’est ce que nous allons voir tout de suite…

Notez tout d’abord que les éléments que je vais vous présenter sont issus de mes recherches personnelles, je vous laisse donc tout le plaisir de vous faire votre propre opinion sur le sujet !

Les produits laitiers, leur place dans notre histoire, et leur consommation au paléolithique

Nos ancêtres du paléolithique ne consommaient pas de produits laitiers, si ce n’était lors de l’allaitement après la naissance.

C’est tout à fait normal puisqu’ils n’élevaient pas d’animaux à cette époque, ce qui rendait impossible de produire du lait. Il à fallu attendre le Néolithique et l’apparition de l’élevage et de l’agriculture pour que l’homme se mette à consommer du lait issu des animaux.

En clair nous avons passé des millions d’années à évoluer sans le lait et encore une fois, il n’était que très faiblement consommé au Néolithique puisqu’on ne savait pas faire de fromage ni de beurre.

Ce n’est qu’au début du siècle dernier que sont apparus ces produits en masse grâce à la découverte du procédé de pasteurisation, qui permettait alors de stocker facilement ces produits et de les rendre parfaitement sains et distribuables au plus grand nombre.

Parlons d’abord de nos besoins en calcium

Si on vente aujourd’hui les produits laitiers, c’est pour leurs apports importants de calcium, un élément essentiels à la santé des os.

L’OMS préconise des apports en calcium équivalent à 0,5 g par jours et les organismes français comme le PNNS (programme national nutrition santé) est plutôt pour 0,9 g par jour. Cet écart est-il justifié par la pression de l’industrie laitière Française ? Consommerait-t-on trop de calcium ?

Seulement, comme le souligne de nombreux experts,(comme Jérémy Anso, Mark Sisson ou Thierry Souccard), les recommandations en terme de consommation de lait et de produits laitiers ( 3 produis laitiers par jours) sont fixées par des organisme financés et composés d’industriels de l’industrie laitière.

Ont- ils intérêt à nous faire baisser notre consommation en lançant des campagnes de pub anti-lait ? Si j’étais à leur place, je recommanderais encore plus de produits laitiers pas vous ?

Euh…peut être pas tout compte fait…

Ce qu’il faut retenir, c’est que les produits laitiers ne sont certainement pas les seuls à contenir assez de calcium pour assurer nos besoins ET que le calcium, selon certains experts, ne justifie pas à lui seul la santé osseuse, il y a d’autres paramètres qui bien sûr ne passent pas à la télé.

On peut trouver du calcium dans les eaux minérales, 1 l d’eau d’Épart apporte déjà près de 0,5 g de calcium, et si vous avez lu mon article sur l’hydratation, alors vous savez que ce litre doit être bu et hop, vous êtes bon en calcium !

En plus de cela  vous en trouverez dans les brocolis, le choux, les amandes, les oléagineux en général, et pleins d’autres aliments que je vous présenterais rapidement dans un prochain article.

Parlons maintenant de nos besoins en vitamine D

Le corps humain est certes capable d’aller chercher de la vitamine D dans l’alimentation, mais il ne la trouvera qu’en très petites quantités, et les produis laitiers ne seront certainement pas les seuls à fournir assez de vitamine D pour assurer vos besoins.

Nos ancêtres du paléolithique avaient un secret bien à eux pour faire le plein de vitamine D, ils s’exposaient au soleil.

Sachez que c’est grâce au rayonnement du soleil que notre organisme pourra fabriquer 90% de nos besoins en vitamine D, le reste pourra venir de l’alimentation, car on trouve de la vitamine D dans le thon et les œufs par exemple.

Pas de quoi avaler un litre de lait chaque jour…

Est-ce-que le lait est bon pour la santé oui ou non ?

Le lait contient du lactose (le sucre du lait), et la moitié des êtres humains ne le digère pas, et pour cause, notre organisme n’est pas à la base fait pour la digestion du lactose à l’âge adulte !

En plus de cela, les produits laitiers sont les seuls à disposer d’un index glycémique faibles et à provoquer quand même des pics d’insuline importants, qui comme vous le savez, ne sont pas ce qui se fait de mieux pour se prémunir du diabète.

Malheureusement, le lait de vache tel que nous le consommons aujourd’hui est bien loin de celui des siècles derniers, nos animaux sont aujourd’hui nourris avec tout et n’importe quoi et cela impacte directement sur la qualité des produits laitiers, avec par exemple la présence d’hormones  qui favorisent l’apparition du cancer du sein et de l’utérus.

Donc pour conclure, le lait ne peut pas être considéré comme étant bon pour la santé, au mieux, on en meure pas !

Mon avis personnel sur les laitages et mon expérience

J’ai supprimé les laitages depuis 2 ans, cela me provoquait des brûlures d’estomac et j’ai remplacé ces “substances” par du lait de coco bio. 

Pour ce qui est des fromages et autres produits laitiers, c’est vraiment rare, mais ça m’arrive de temps en temps d’en manger au cour de repas de famille, de Cheat days, où de soirées entre amis, mais pas plus d’une fois où deux par mois, pas de quoi s’affoler.

Je consommais beaucoup de produits laitiers avant mon régime paléo, et c’est sans aucun doute leur suppression qui m’a beaucoup aidé à perdre du gras durablement, donc je n’en boirais plus !

Le lait et les produits laitiers ne sont donc que des aliments rapportés et si nous avons survécus des millions d’années sans eux, alors pourquoi seraient-ils subitement devenus indispensables ?

Je pense personnellement qu’on nous ment à leur sujet et qu’il est préférable de s’en détacher le plus possible et puis ce n’est pas tout  à fait paléo 😉

Vous pouvez aussi compléter cette analyse par la lecture du livre “lait mensonges et propagande” qui ne manquera pas de vous surprendre ! Si vous l’achetez via mon site (en cliquant sur l’image), je gagnerais une petite commission qui me permet de faire vivre le blog, merci à tous. 🙂

 

Dites-moi dans un commentaire ce que vous pensez des produits laitiers, et ce qui vous empêche de vous en séparer ?

Cet article a 29 commentaires

  1. Hello Romain,

    Merci beaucoup pour cet article il est top! Me concernant cela fait un peu plus de 3 semaines que e me suis mis au Paléo et j’ai ou voir des bénéfices sur ma digestion. Je suis quasiment sur que cela vient des produits laitiers que je consommais avant en grande quantité.

    Petite question concernant le lait de coco, j’en ai trouvé en grande surface et en lisant la composition j’ai vu qu’il était riche en lipide. Je suppose donc qu’il ne faut pas en abuser?

    1. Bonjour Sébastien,
      En ce qui concerne le lait de coco, il est vrai qu’il ne faut pas en abuser, car pas mal calorique, mais comme en paléo, on consomme plus de lipides que d’ordinaire, on peut tout de même en consommer pas mal (personnellement j’en met 5CL dans mon muesli paléo du matin et j’en mélange avec eds morceaux de banane:)) !

  2. Merci pour cet article! J’aimerai connaitre ton avis sur la consommation de protéine en poudre telle que la whey, l’isolat ou encore la caséine ?

    Mark Sisson n’exclut pas celles-ci (whey et isolat) mais nous savons qu’il est relativement tolérant. En mode Paléo nous ne pouvons pas la substituer par la protéine de soja et de pois comme les végétariens mais éventuellement par celle d’œufs qui offre malheureusement une assimilation assez lente.

    Personnellement, adoptant le modèle Paléo depuis 5 mois, j’en ai réduit la consommation pour me limiter à une prise après l’entrainement le temps de finir mon “pot” mais j’ai peur à chaque prise de m’assurer un choc glycémique.

    As-tu un avis sur la question ?

    Merci !

    Ulysse

    1. Salut à toi,
      Les compléments alimentaires protéinés, c’est une grande histoire :). Prenons le cas de la Whey, c’est de la protéine de lait, mais qui ne contient plus les lactoses (glucides du lait) ni les lipides du lait (en très faible quantités), donc il ne reste que la protéine où presque, c’est pour cette raison qu’elle est tolérée en modèle paléo, puisque ce n’est pas du lait à proprement parler 🙂

      Donc ne t’inquiète pas pour les pics Glycémiques !

      Romain

      1. Merci pour ton point de vue !

  3. Bonjour Romain.

    La consommation de lait est en effet un sujet à controverse. En école de nutrition, on nous a appris l’importance des produits laitiers pour leur apport en calcium et en vitamine D, mais en soulignant qu’il n’y avait pas que les produits laitiers pour apporter ces éléments.
    Le calcium contenu dans le lait est en plus moins bien assimilé par notre organisme que celui contenu dans les végétaux. Mais les produits laitiers restent quand même les aliments ayant la plus forte teneur en calcium.

    Mon opinion perso : je ne dirais pas que le lait est dangereux pour la santé. Mais il est clair qu’il n’est pas aussi indispensable qu’on veut nous le faire penser. Je bois peu de lait, mais j’ai un faible pour le fromage. Ca, je ne pourrais jamais m’en passer :).

    A bientôt.

    1. Salut Nadège,
      Comme tu le sais, le modèle paléo n’est pas une dictature, et il est possible d’y incorporer certains produits laitiers. Outre leur teneur en calcium, c’est sur les procédés de fabrication et l’élevage des animaux que les inquiétudes s’élèvent (hormones etc.), donc si le lait n’était pas “dangereux” à une certaine époque, il l’est sans doute bien plus aujourd’hui !

      Romain (j’aime aussi le fromage, le vrai) !

      A bientôt

  4. bonjour
    faisant suite a votre article tres bien fait je note cependant une petite erreur
    “On peut trouver du calcium dans les eaux minérales, 1 l d’eau d’Épart apporte déjà près de 0,5 g de calcium, et si vous avez lu mon article sur l’hydratation, alors vous savez que ce litre doit être bu et hop, vous êtes bon en calcium !”
    Or Le Professeur Henri Schroeder, spécialiste mondial en matière de minéraux, affirme que nous ne pouvons assimiler tout au plus qu’1% des minéraux contenus dans l’eau, et que les minéraux inassimilables encrassent notre organisme (faits confirmés par le Professeur Degrez, selon lequel le calcium de l’eau ne peut être absorbé par l’intestin).

    Ces recherches peuvent être confirmées par de banales observations : Dans certaines régions où l’eau du robinet est très calcaire, on retrouve malgré tout des personnes souffrant de déminéralisation et de décalcification.
    Le Docteur Damoor a démontré, dès 1917, que lorsque l’on perfuse un rein sain avec de l’eau chargée en minéraux, celui-ci gonfle et sa membrane rénale se ferme aux échanges. En revanche, si on perfuse par la suite ce même rein avec de l’eau pure, celui-ci dégonfle et sa membrane rénale se ré-ouvre permettant ainsi l’élimination des toxines.
    La bioéléctronique Vincent va dans le meme sens .
    seul une eau minéale bue au Griffon a la source peux etre interessante pour cette assimilation de minéraux etant chargés éléctriquement
    bien a vous
    Michel

    1. Ta remarque m’interpelle Michel car en ce qui concerne l’assimilation des minéraux de l’eau j’ai lu un ouvrage qui affirmait que les eaux minérales étaient l’une des meilleure sources de minéraux qui soient, encore des divergences d’opinions sans doute. En tout cas mes analyses révèlent une santé osseuse parfaite depuis 2 ans donc je ne m’affole pas 🙂
      Merci à toi je vais creuser la question !

      Romain

      1. hello Romain
        merci pour ta réponse,mais creuse Romain creuse:)
        pour les naturopathes confirmés,medecins alternatifs cette question ne se pose meme plus au regard des données accumulées.
        le temps me manque pour te donner toutes les références scientifiques mais creuse un peu tu va etre étonné.

  5. J’ai eu pas mal de discussions autour du lait dans différents domaines : médical, sportif et politique.

    D’aucuns disent que la haute valeur en proteine du lait ainsi que sa surconsommation entraîne une acidose que le corps réequilibre en utilisant la source basique du corps, les os. En gros, plus on boit de lait et plus on se décalcifie pour rétablir le ph. Ainsi, le bénéfice de l’apport en calcium et en deça des contraintes liées à la consommation du lait.

    Ensuite au niveau politique, c’était un projet du général de Gaulle de réhabiliter l’agriculture française au sortir de la seconde guerre mondiale. L’industrie du lait en faisait partie. Le discours scientifique sur la consommation du lait a servi également une volonté politique.
    Ce n’est pas la théorie du grand complot, seulement un point d’histoire qu’on oublie également.
    On oublie également que le milieu scientifique est public et a donc des imbrications très nettes avec l’Etat et l’établissement des politiques publiques. Ce n’est pas un défaut, juste que l’objectivité scientifique notamment en nutrition a pour limite la volonté étatique.

    Enfin pour ma part, une fois tous les deux mois je me fais un verre de lait et puis je mange du fromage. Mais je suis toujours malade après ^^

    Sinon toujours bien tes articles !

    1. Merci Julien 🙂

  6. Salut Romain
    Bien avant cet article,j’ai cmmence a me debarrasser du lait.Cependant,j’ai 3 questions pour vous:
    1)Autre que boire le lait de coco,peut-on l’utiliser dans la cuisson e lieu et place de l’huile?
    2)Peut-on boirele lait de la vache qui se nourrit uniquement d l’herbre?
    Mis a part l’eauminerale,peut-on trouver d’autres substituts jouant le role du lait dansl’organisme humain?

    1. Bonjour Augustin,
      Pour la cuisson, utilise de l’huile de COCO, tu risque d’avoir des surprise avec le lait de coco 😉 !
      On peut effectivement boire de temps en temps du lait bio issus d’animaux nourris uniquement à l’herbe (ainsi que les produits laitiers). C’est d’ailleurs l’objet d’un prochain article 🙂

      Romain

  7. je suis bien pour supprimer le lait pour moi mais pour mes enfants qui ont 7 ,4 et 3 ans je ne sais pas comment faire sachant qu’ils ont été allaiter pendant 18mois , je croie que c’est déjà suffisant non!

  8. Bonjour Romain,
    Je suis vraiment en phase avec ton analyse sur les produits laitiers.

    Enfant, je consommais beaucoup de produits laitiers et je faisais des otites à répétition. Mes parents ont ensuite décidé de supprimer le lait de notre alimentation et mes soucis d’otites ont disparu.
    Je crois vraiment que le lait n’est pas un aliment convenable pour l’être humain. Seuls les nourrissons devraient en consommer (et du lait maternel qui plus est !)

    Depuis plusieurs mois maintenant j’ai complètement abandonné les laitages de mon alimentation et pas de problème à l’horizon.

  9. Bonsoir très bon article !

    Avant je prenais toujours un bol de lait le matin et j’avais un coup de mou 2 heures plus tard. Maintenant c’est juste un bol de café sans sucre et hop tout roule !

    Je n’avais jamais remarqué que l’eau contenait suffisamment de calcium. oO

    Paul

    1. Salut Paul, celà dépend de l’eau que tu bois, c’est vrai qu’Hépart est très minéralisée côté calcium !

  10. Merci pour cet article.
    On dit souvent que les produits laitiers sont à éviter pour perdre du poids. Cela concerne surtout le régime paléo.
    Mais pouvez-vous expliquer pourquoi certaines astuces minceurs conseillent le yaourt pour ceux ou celles qui veulent maigrir?

    1. Salut à toi,

      Dans le but de vendre, sans aucun doute :), j’attend avec impatience une étude poussée qui montrera les vertus amaigrissantes du yaourt 🙂

  11. Bonjour,

    Ne serait-il pas utile de faire la différence entre le lait industriel pasteurisé (ainsi que les produits qui en sont dérivés) et le lait cru bio (et les produits qui en sont dérivés) pris en quantité raisonnable et pas pour consommer les surplus de l’industrie agro-alimentaire ?

    Il y a beaucoup plus de tolérance pour ces derniers avec des avantages certains au niveau de ses nutriments qui apportent un réel bienfait au corps. Et les choisir entiers, cela va de soi 😉

    Qu’en penses tu ?

    1. Salut Anne,
      Effectivement, on peut tolérer certains produits laitiers avec le paléo, notamment les produits bio au lait cru dans des quantités très raisonnables, mais je ne voulais pas surcharger l’article, personnellement, je ne mange pas de fromage mais je consomme du “cottage cheese” comme disent les américains (fromage frais) de temps en temps.
      Romain

  12. J’ai arrêté de boire du lait il y a plusieurs mois, j’ai remplacé par du lait d’avoine ou du lait de riz: mes petits-déjeuners sont devenus de vraies sources d’énergie, plus de coup de mou suivi d’un petit creux à 10h00.
    Je ne sais pas qui a raison ou tort dans le débat sur la consommation de produits laitiers, mais les femmes atteintes d’ostéoporose autour de moi boivent beaucoup de laitages pour remédier au problème, et je n’ai constaté aucune amélioration de leur état de santé…

  13. Salut Romain,
    Dans un de tes messages tu dis que la whey est tolérée dans le cadre d’un régime paléo, mais qu’en est-il de la caséine ?
    Merci pour ta réponse 🙂

    1. Hello,
      La caséine coagule dans l’estomac et est mal digérée, la whey, quand à elle, c’est tout l’inverse.
      Romain

  14. Bonjour Romain, ici au Québec il y a le lait d’amande et le lait de soja qui sont populaire. Je ne bois jamais de lait, même pas dans mon café, je bois du lait d’amande ou de soja à la place.

  15. Bonjour,
    Les cellules n’ont pas tout a fait le calcium dans le lait. Le système a de la difficulté a le retenir vue que c’est un produit animal.
    Une tasse de brocolis frais a plus de calcium et est assimilé par tout le système.
    Quand une vache donne du lait a son veau, est-ce qu’elle boit du lait pour l’allaiter non donc on n’est pas des petits veaux et le lait on peut quand même s’en passer devenue adulte lol
    Ces temps-ci , une personne m’a donner deux litres de lait biologique sans sucre. Je le met dans mon café du matin, faut s’habituer tout simplement.
    Merci de ce sujet et de bien nous l’enseigné .

  16. Bonjour romain,
    Je voudrais savoir comment tu as réussi à supprimer les laitages de ton alimentation. …me défaire des céréales et des sucre rapide a été plutôt aisé pour moi
    Alors que me défaire des laitages est un vrai supplice pour moi à moins que ce ne soit la suppression des 2 glucides/laitage qui ne soit trop difficile. ….remplacer par des laits végétaux ,mon budget ne me le permet pas.Quelle est ta solution ? Je pense que je suis addict aux laitages

Laisser un commentaire

Fermer le menu