L’alimentation les jours de repos en Régime paléo.

L'alimentation les jours de repos en Régime paléo.

En voila un sujet qui est souvent remis en question par les pratiquants de musculation et par conséquent, qui s’applique aux adeptes du paléo-fitness. Devons-nous adopter une alimentation différente les jours de repos dans le cadre du régime paléo, puisque les dépenses énergétiques vont être moins importantes ? Voyons cela immédiatement.

Le Rôle des jours de repos

Notre programme hebdomadaire des WOD nous donne systématiquement deux jours de repos le week-end comme vous le savez.

Ces jours de repos ne sont pas là uniquement pour vous permettre de vous reposer mentalement, mais surtout pour permettre à votre corps de reconstruire les fibres musculaires que vous avez détruites lors des entraînements.

Ils sont donc pour ainsi dire primordiaux et ceux qui croient progresser plus vite en s’entraînant le week-end se trompent lourdement, ils vont au devant de problèmes liés au surentraînement, comme la stagnation des performances, des douleurs, des tendinites et même des blessures plus importantes puisqu’ils ne laissent pas le temps à leurs fibres musculaires de se refaire une santé !

L’alimentation est un facteur qui aide à favoriser le repos et la récupération et nous allons voir si notre manière de manger doit être différente le week-end de la semaine.

Des dépenses différentes

Il est évident que vous ne dépenserez pas autant de calories le week-end lors du repos que la semaine en période de WOD.

Par exemple, un sportif qui consomme 2400 calories la semaine lorsqu’il s’entraîne n’en consommera plus que 2000 le samedi.

Donc, pour pallier à ce petit contretemps, il convient de réadapter légèrement votre alimentation pour éviter de prendre du gras inutilement d’autant que l’entrainement n’est pas le seul facteur de dépense.

En effet, la semaine, nous avons tous pour la plupart des activités liées à notre profession ou à nos activités, le week end, nous nous laissons plus facilement aller au plaisirs du canapé et de la grasse mat, normal, me direz-vous !

Les dépenses peuvent donc être vraiment différentes d’un jour à l’autre.

Mise en pratique

Puisque nos muscles se reconstruisent en partie le week-end, il ne faut absolument pas toucher à vos apports par jours en protéines et garder vos habitudes sur ce point.

Par contre, il conviendra de surveiller plus attentivement les glucides et faire en sorte d’en consommer un peu moins que d’ordinaire, pour réduire les apports caloriques.

En pratique, vous pouvez simplement éviter de manger votre fruit de 10 h où encore revoir à la baisse votre casse-dalle de 17 h en limitant les oléagineux par exemple.

C’est aussi simple que ça 🙂

Pour ceux qui ont essayé cette technique, quels sont vos ressentis et comment avez-vous diminué vos apports ? 

Cet article a 1 commentaire

  1. c est n importe quoi
    un jour de relache c est pour recharger les batteries il faut manger gras au contraire pour relancer la machine

Laisser un commentaire

Fermer le menu