Des spaghettis au paléolithique ! ( régime paléo )

Voici une recette que vous pouvez utiliser dans votre régime paléolithique et que j’ai testée pour vous, le spaghetti végétal ! Une bonne manière pour rendre vos repas paléo plus contemporains tout en mangeant un aliment qui s’inscrit dans la catégories des légumes oubliés.

 

Des spaghettis au paléolithique ?

En fait pas vraiment, même si je suis sur que nos ancêtres auraient adoré les Barilla… Cette recette se nomme spaghettis à cause de la forme que prend la chair du légume à l’intérieur, ce qui donne un aspect plutôt appétissant je dois dire.

Nous allons pour cette recette utiliser un légume que vous ne connaissez peut être pas… La courge spaghetti !

C’est un légume originaire de la Mandchourie, Zone qui s’étend du nord de la Chine à l’est de la Russie et qui à presque disparu de nos assiettes !

Ce légume à une forme ovale et est de couleur jaune comme le montre la photo, il faut le faire cuire et le couper pour qu’ils nous dévoile son contenu, des pépins, et une pulpe qui se détache en spaghettis !

Recette du spaghetti végétal à la viande des grisons

Ingrédients pour 5 personnes

1 courge spaghetti de 1kg

300g de viande des grisons

2 brins de basilic

1 dL d’huile d’olive

Sel,poivre

Préparation

– Il faut d’abord mettre la courge dans une marmite remplie d’eau et la porter à ébullition, la laisser cuire 1h heure. ( vous pouvez aller faire votre WOD )

– Un quart d’heure avant la fin de la cuisson, coupez la viande des grisons en fines lamelles et faites les revenir avec un trait d’huile d’olive dans une petite poêle, égouttez l’éventuel reste d’huile avec du papier absorbant. Coupez également le basilic en fins copeaux.

– Votre courge est cuite, pour vérifier la cuisson, appuyez sur la courge, votre doigt doit s’enfoncer légèrement. L’égoutter et la couper en 2.

– Retirez les graines et les fibres et disposez les fibres dans un plat et arrosez les du reste d’huile d’olive, puis ajoutez la viande des grisons et le basilic.

– Remuez l’ensemble pour mélanger les ingrédients, salez, poivrez et dégustez !

Lorsque vous aurez goûté, dites moi si vous avez apprécié en laissant un commentaire !

Cet article a 5 commentaires

  1. Bien que passionné de nutrition et conscient des fabuleuses propriétés nutritionnelles des courges, je ne connaissais pas la courge spaghettis 🙂

    Ta recette à l’air appétissante et j’ai envie de la tester, cependant, où trouver une courge de ce type de bonne qualité ?

    En effet, je crois n’en avoir jamais vu dans les marché et les magazins bio, et vu la faible demande et d’où elle vient, mieux vaut bien savoir ce que l’on achète.

    A+

    Geoffrey

  2. Je trouve ça bien de promouvoir des légumes anciens.
    Toujours est-il qu’en France tous ces légumes sont juste interdit à la vente grâce aux très beau lobby des semenciers que nous aimons tant.
    C’est normal qu’ils soient compliqués à trouver :/

    1. Bonjour à tous!
      Deux informations qui peuvent être utiles…
      1- Contrairement à une idée répandue et sauf erreur de ma part (mais ceci m’a été confirmé par le GNIS, Groupement National Interprofessionnel des Semences), la vente de tel ou tel légume est permise en France, sans restrictions, hormis de sécurité alimentaire évidemment. Par contre, la vente de semences est quant à elle strictement réglementée, ce qui n’est guère mieux…
      2- Pour ceux qui optent pour une cuisson d’une courge spaghetti à l’eau, il faudra bien la piquer à la fourchette au préalable, sinon elle risque d’exploser ou, pour le moins, de se fendre…
      Dom

  3. Bonsoir,

    Sachez que vous en trouverez qu’à partir de juillet, soit dans des supermarchés bio ou sur de grands marchés.

    Je viens de trouver ma courge spaghetti dans une biocoop, je teste la recette ce soir 😉

  4. Bonjour,

    Je mange des courges spaghettis presque tous les soirs depuis que je fais paléo, car ça me remplie bien l’estomac contrairement à d’autres légumes que j’aime moins aussi, et je viens de lire sur un autre site qu’elles ont un index glycémique élevé, et je me questionne à savoir si c’est pour cela que je ne maigri pas malgré le fait que j’ai coupé tout féculent et produit laitier, sauf le gruau (flocon d’avoine) le matin, parce que je m’entraîne en HIIT sur mon heure de lunch. Merci pour ton aide et j’adore ton site.

Laisser un commentaire

Fermer le menu