Les bonnes graisses, les mauvaises… et le régime paléo

huile,paléo,régime,graisses,mauvaises,bonnes

Si il y à bien un sujet qui fait parler de lui dans le monde de l’agroalimentaire, c’est bien celui des huiles et graisses présentes dans nos produits du quotidien ! Les graisses peuvent être bonnesmauvaises pour votre santé et je vais vous aider à les différencier dans cet article et à les introduire dans votre régime paléo.

Quelques notions sur les graisses

Toutes le huiles alimentaires ne sont pas les même comme on pourrait le croire, elles sont toutes différentes au niveau de leur composition. C’est pour cette raison que certaines huiles peuvent être considérées comme mauvaises où comme bonnes pour la santé.

Une huile, c’est presque 100% de lipides ( 1 g de lipide = 9 Kcal ), le reste étant principalement des vitamines et des oméga 3 et/où 6, d’une manière générale et en adéquation avec le régime paléo, les matières grasses doivent fournir environ 30% de nos apports énergétiques quotidiens.

C’était le cas autrefois et il n’y à aucunes raisons que ça change ! On ne change pas une équipe qui gagne…

Pour vous aider à comprendre le principe d’acides gras saturés et insaturés

Les acides gras saturés : ils sont aussi appelés AGS, consommés en excès, il favorisent l’apparition du mauvais cholestérol et doivent donc être consommés avec modération.Ce sont les acides gras à éviter au maximum, suivez les étiquettes de vos produits ! Attention cependant, ce ne sont pas des acides gras à supprimer de l’alimentation, ils étaient d’ailleurs bien présents au paléolithique, mais sont consommés en trop grosses quantifiés aujourd’hui, il s’agit juste de surveiller la quantité, mais d’en manger quand même.

Les acides gras insaturés : Ces acides gras sont vos “amis”, il vous aident à diminuer le mauvais cholestérol et à augmenter le taux de bon cholestérol dans votre sang ! Sur les étiquettes, ils figurent sous deux appellations différentes, acides gras mono-insaturés et acides gras Poly-insaturés. Pensez-y !

Les “mauvaises” huiles

Elles sont relativement nombreuses sur le marché, j’ai donc noté les plus courantes. Tout d’abord, les huiles d’arachide, de tournesol et de maïs sont à proscrire de votre alimentation car elles contiennent soit trop d’oméga 6, soit trop d’acides gras saturés.

Ensuite, il y à les fameux mélanges d’huiles  issues directement de l’industrie agro-alimentaire et qui sont censée nous aider à optimiser nos apports ! Pourtant, le ratio oméga 3 et 6 présent dans les bouteille est très mal équilibré ! A limiter donc au maximum !

Vous pouvez également bannir les huiles de palmes, très utilisées pour les fritures ainsi que la cuisson à la margarine.

Pour info, on trouvait dans la nature (au paléolithique) un ratio oméga 3 et 6 de 1 pour 1, aujourd’hui, c’est plutôt 1 pour 20  en Europe.

Les bonnes huiles

Elles ne sont qu’une poignée, mais ça suffit ! Ce sont principalement l’huile d’olive, de colza et de lin mais aussi l’huile de noix. Elles sont intéressantes car elles donne un ratio oméga 3 et 6 bien équilibré (grâce a leur composition en acides linoléiques et alpha-linolénique ) et ne contiennent que très peu d’acides gras saturés, au profit d’insaturés !

C’est bon pour votre coeur et votre cerveau tout ça !

Sinon, les bonnes huiles se cachent aussi dans notre alimentation, dans les noix, les amandes, bref, la plupart des oléagineux mais aussi dans le poisson.

Modérer tout de même !

Même si certaines huiles sont meilleures pour votre santé que d’autres, il convient de ne pas en abuser et de privilégier au maximum les cuissons sans matières grasses comme la cuisson au bain marie, à l’étouffée, à la vapeur etc.

Etant donné que le régime paléo offre déjà d’excellent apports en matières grasses, dans les noix, les poissons etc. il n’est quasiment pas utile de faire cuire vos ingrédients dans de l’huile !

Cependant, nous ne somme plus au paléolithique et nous avons nos habitudes bien à nous, donc, pour ceux qui veulent se séparer des graisses, n’hésitez pas, pour les autres faites le au fur et à mesure en en consommant de mois en moins. 🙂

Quelle est votre huile préférée au fait ?

Cet article a 1 commentaire

  1. Bonjour, j’ai lu sur d’autres site que l’huile de colza était a eviter car bien qu’ayant un bon ratio omega 3/6, elle contient de l’acide erucique mauvais pour la santé… qu’en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Fermer le menu